Texte : Gé, El presidente

Photos : Adri, webmaster /Marco Webmaster adjoint et Compagnie

 

         21 siècle, an 2008, planète terre, douce France, Bourgogne du sud, bourgade de Charnay les Mâcon…Lieu de villégiature du CARPE DIEM MOTO CLUB, routards invétérés qui, cette année, ont décidés de partir à la découverte de la plus belle des terres celtiques, la mystérieuse et envoûtante IRLANDE.

 

 

         5 bécanes et 1 voiture soit 12 personnes au total hyper motivés se retrouvèrent donc au «  Pétrus café » en ce matin du vendredi 24 juillet.

         La semaine suivante 2 de leurs acolytes devaient les rejoindre afin de parcourir la fameuse région du Connemara, incontournable après la mélodie lascive d’un chanteur célèbre que l’on ne présente plus

.Bon, nous on préfère quand même U 2 et les musiques entraînantes sur lesquelles on danse la gigue et on n’a pas boudé notre plaisir tout au long du voyage.

 

         Allez laissez vous guider amis chevaliers de la route, je vous emmène avec nous au travers du journal de bord de notre périple et sur un fond de belle balade irlandaise.

 

 

 

 

 

JOUR 1 : Mâcon/Laval : 580 Kms

Soleil sur l’ensemble du périple, chacun teste l’équilibre de son 2 roues chargé à bloc sur les routes qui nous emmènent en Bretagne.

Pour faire honneur à sa réputation, la belle contrée nous accueille sous une pluie battante, bel entraînement avant de franchir le Channel…

 

JOUR 2 : Laval / Roscoff : 310 Kms

Après nous être rassurés par une visite d’un concessionnaire local sur l’état du radiateur de la CBF de notre pote Philippe, nous reprenons la route jusqu’à Roscoff où, après une dégustation de délicieuses crêpes, nous embarquons, sous un soleil radieux, sur un ferry XXL.

Là, les troublions épicuriens que nous sommes nous livrons à quelques délires quelques peu puérils mais ô combien épanouissants.

 

 

    

 

    

 

 

 

JOUR 3 : Roscoff / Rosslare / Kenmare : 320 Kms

Débarquement sous un ciel azur avec un soleil d’enfer ? Si, si, nous sommes bien en Irlande et nous profitons des paysages verdoyants qui déjà s’offrent à nous sur la route qui nous emmène vers notre premier gîte dans la province du Kerry.

Nous nous arrêtons dans la belle bourgade de Youghal pour nous restaurer dans un pub traditionnel et faire les courses pour le dîner.

Là, la fermeture de la sacoche intégrée de  la « Deauville » de notre ami Marco lui donne du fil à retordre, certains du groupe envisage une véritable « macumba » lancée sur les Honda, affaire à suivre…

 

JOUR 4 : Kenmare :

Après notre installation dans les 2 maisons louées pour la semaine, chacun prend ses marques, le repos est de circonstance surtout au vu de la météo placé sous le signe de la grenouille…Si, si, nous sommes bien en Irlande.

A la faveur d’une très belle éclaircie, nous partons découvrir la localité, charmante au demeurant avec ses maisons multicolores, son bord de mer sympathique et ses «fish and chips» incontournables.

 

    

 

JOUR 5 : Kenmare/ Ring of Kerry /Killarney/ Kenmare : 180 kms

Bon, on nous avait prévenu, 2 jours sur 3 en Irlande, il pleut !

Et nous n’avons pas été déçus puisque toute la journée de ce parcours dans le comté de Kerry, averses, crachin, trombes d’eau sont venus quelque peu gâcher le plaisir de rouler au cœur de la lande avec des points de vue sur la mer certainement splendides par temps clair.

Heureusement le déjeuner fut mémorable avec un accueil convivial du personnel du pub apitoyé par l’état dans lequel nous nous trouvions après la centaine de kilomètres parcourus le matin.

En soirée, pour nous revigorer quelque peu, concert de musique traditionnelle dans un charmant pub et…Guinness bien sûr !!!

 

    

 

    

 

 

 

JOUR 6 : Kenmare/Dingle : 300 kms

Superbe journée ensoleillée avec des paysages à couper le souffle, criques, falaises, plages, bocages…N’en jetez plus, la cour est pleine, les « arrêts photos »se multiplient au fil des points de vue qui s’offrent à nous, l’ensemble des membres du groupe est aux anges et le déjeuner pris dans la petite ville de Dingle est pris dans la bonne humeur générale.

 

 

    

 

    

 

 

JOUR 7 : Kenmare

OUF, la fatigue commençant à s’installer et devant la météo instable, nous décidons de vaquer à des occupations locales.

Au choix, balades dans les environs notamment pour découvrir le «  Kenmare Stone Circle »ou  parties de pêches dans des eaux où les poissons  foisonnent…Enfin, il paraît qu’ils foisonnent puisque nous rentrerons bredouille, n’est pas irlandais qui veut.

Le soir venu pub et musique traditionnelle de qualité avant de partir s’encanailler dans une boîte un peu plus «  rock’n roll, on est motard où on ne l’est pas !

 

    

 

JOUR 8 :260 Kms

Pleins de destinations différentes pour les membres du groupe suivant les envies de chacun, au choix ; visite de Cork, balade sur la Beara Peninsula ou culture à « donf » avec le « Dromber Stones ».

Résultats des courses :

- Beaucoup de circulation à Cork, grande ville au demeurant avec une atmosphère indescriptible, un centre ville à découvrir avec beaucoup d’activités musicales

- La Beara Peninsula c’est le top ! Beauté des paysages, points de vue à couper le souffle, vaches, chevaux et moutons en semi liberté quand ce n’est pas en totale liberté, très peu de touristes car les routes sont très étroites donc idéales pour nous les motards, à faire absolument si vous passez dans la province du Kerry.

- Les « Dromber Stone », à en croire nos potes qui on fait le déplacement…Ben, ça ne le vaut pas…Le déplacement, m’enfin ceux qui sont vraiment amateurs y trouveront leur compte.

Par contre, en séance de rattrapage, ils ont appréciés le dumblo castel près de Killaurney, notamment pour son parc ombragé aux espèces de végétaux multiples et originaux.

 

 

    

 

    

 

 

JOUR 9 :Kenmare / Limerick/Galway/ Carna : 347 Kms

Journée de jonction entre notre lieu de villégiature du Kerry et celui du Connemara avec averses en alternance comme d’habitude et retrouvailles « z’émues » avec nos potes Serge et Annie à Adare.

Routes sinueuses et étroites avec pas mal de «  pièges à motards », type nids de poules, dévers et surtout gravillons qui occasionneront d’ailleurs la chute du doyen de la troupe. Pas de bobos sérieux sur la Deauville qui s’avère être une bécane résistante et surtout conduite par un vieux briscard qui pourrait en apprendre à la jeune génération toujours encleinte à la dérision.

 

 

    

 

    

 

JOUR 10 : Carna

Journée de relaxation et de remise en état de la Honda de notre ami Marco qui a quand même souffert de son dérapage incontrôlé.

Visite de la localité, courses pour le séjour et musique traditionnelle au pub local, bref, on se la joue cool.

 

    

 

JOUR 11 :A la carte, Parc national du Connemara ou Cliffs of Mohers 160 bornes ou 380

Falaises de Buren de 200 mètres de haut avec une verticalité impressionnante, série de châteaux, abbayes, la région du Buren est incontournable et inoubliable assurément.

Le parc national du Connemara et notamment le «  Diamond Hill » est à faire pour les points de vue sur les lacs d’un côté et les bords de mer superbes de l’autre, prévoir des chaussures de marches  car le dénivelé est assez costaud.

Par contre pour les 2 directions, CARTON ROUGE au niveau de la signalisation des sites et localités sans compter que l’état des routes secondaires est lamentable.

 

    

 

    

 

    

 

    

 

JOUR 12 : Carna /Sky road/ Abbaye de Kilemore 180 kms

Pluie, pluie, pluie, pas grand-chose à dire d’autre, peu de plaisir à rouler dans ces conditions et quasiment aucune visibilité, donc, journée à oublier…

 

 

 

JOUR 13 : Carna/Lennam/Cong/Wesport 260 kms

Temps clément donc l’envie de rouler est là, découverte de lacs sublimes, de tourbières authentiques et d’un château au cadre exceptionnel « Ashford ».

Petite incursion dans le comté de Mayo et repas sympa dans la localité de Wesport.

SOIREE HOMARD, directement du quai aux fourneaux du gîte, « EPICURIENS », on vous a dit !!!

 

    

 

    

 

    

 

 

JOUR 14 :Galway 190 Kms/ Distillerie de Tullamore

Déception pour notre pote David qui a parcouru 500 bornes dans la journée pour découvrir un musée, si, si un musée à la gloire du célèbre whisky « Tullamore », dommage, dommage.

 

    

 

Quand  au gros de la troupe, nous nous sommes rendus dans la jolie ville de Galway avec ses commerces divers et ses pubs typiques que nous avons honorés sans compter.

 

    

 

JOUR 15 : Carna/Clifden 100 bornes

Dernier jour au Connemara, donc, repos pour les uns avec balades locales, équitation pour les autres et tout le monde profite de « l’Irish spirit » dans ce cadre idylique.

Pour le cheval, la bonne adresse c’est LE PONEY CLUB de la localité de « Ballyconneely »  proche de CLIFDEN.

 

    

 

    

 

SOIREE COQUILLES ST JACQUES, fraîches SVP, achetées au pêcheur local et cuisiné de suite à un prix défiant toute concurrence, un régal !

Ne pas oublier de signaler les 2 truites sauvages pêchées par notre webmaster préféré dans le lac  INAGH  qui ont agrémentées le plat principal.

 

JOUR 16 :Carna/Dublin 320 kms

Allez,on se lâche, Dublin, c’est la ville des pubs, discothèques, ça bouge, ça trépigne, ça danse et le CARPE DIEM MOTO CLUB n’est pas en reste, faut dire qu’après 15 jours de mise au vert, il y a de l’énergie à revendre…

La nuit sera donc courte et les rencontres avec les autochtones fructueuses en termes d’échanges et de partage des instants présents, toute l’essence de notre assoc est bien là.

 

    

 

JOUR 17 : Dublin/Rosselare 180 kms

Ca y est, notre périple touche à sa fin et après une route sans histoire, nous reprenons le ferry pour rejoindre notre douce France, ses belles provinces et sa maréchaussée aux abois pour remplir les caisses de l’état (la police Irlandaise est d’une discrétion remarquable, elle)

Un peu de vague à l’ âme est au rendez-vous en quittant cette terre emprunte de spiritualité aux autochtones charmants et au cadre verdoyant, nous avons déjà oublié les chaussées déformées et les intempéries régulières, certains parlent déjà de revenir, d’autres n’ en partiront plus…

 

    

 

 

 

Un périple estival de plus, une vie communautaire qui se termine, des tranches de vie importantes pour qui aime la convivialité et la découverte des autres.

Notre CARPE DIEM continue sa route, en tant que co-fondateur du club, je remercie tous les participants de cette belle escapade Irlandaise pour leur énergie, leur envie de partager des instants avec leurs homologues dont la passion commune efface leurs différences.

Un  remerciement particulier à Adrien pour le boulot de préparation, tâche ingrate mais indispensable à la réussite d’une telle expédition. Un clin d’œil à mon pote Marco qui a pris avec sa philosophie habituelle sa chute, un coup de chapeau à Philippe, le « bleu » de l’équipe, permis en poche depuis 3 mois, il a conduit sa belle Honda comme un vieux briscard, enfin, de gros, gros, énormes bisous à notre mascotte, Vincent, 2 ans et le sourire et la malice toujours présents, incroyable !

 

 

Allez, sur ce, le vieil « El presidente » vous salue bien bas en vous donnant rendez vous l’an prochain pour, si Sainte gamelle nous protège, déguster quelques yaourts bulgares…

 

 

 

LES LOGEMENTS :

 

            L’ami Adrien organisateur en chef du périple nous avait sélectionné sur internet pour les 2 semaines de notre périple, 2 maisons dans le Kerry et le Connemara, pour notre nuit à Dublin un hôtel avait été réservé par Olivier Delme, frérot d’une de nos adhérentes et expatrié depuis 8 ans en Irlande.

Nos 2 amis Serge et Annie ont séjournés dans 2 B and B de qualité voilà nos impressions respectives.

 

 

SUNNYHILL HOMES

3 Sunnyhill Grove

IE-CO KERRY Kenmare

 

Tél :+ 353 (87) 91 31 759

Email : caroline@dreamireland.com

 

         Cadre extérieur pas terrible au demeurant mais super ameublement intérieur avec toutes les commodités, propre, pratique et  prix très correct pour la prestation fournie, on vous le conseille donc, car, en plus, Kenmare est idéalement placé pour visiter l’ouest du pays.

 

BRU NA MARA

Comté de Galway

Mme Riona Connoly Green

Tél 353 953 22 78

Carna

 

         Gîte de qualité exceptionnelle sur bord de mer au milieu de nul part…Donc, pour les amoureux transis, les écrivains ou poètes en quête d’inspiration et les adeptes de la vraie nature, ne cherchez plus c’est l’endroit.

Par contre c’est éloigné de tout, les routes pour y accéder sont à aborder avec beaucoup de prudence et les rentrées tardives après les sorties de pub peuvent s’avérer délicates.

 

 

BURN INHVIR : à Derryrush

Tél : 091 574 238

Charmante maison près de la rivière Kikerian, Anne et Serge, tous les 2 français ont à cœur de choyer leurs clients et plus encore leurs compatriotes dans un cadre idyllique.

 

« DUN MANUS »

Screebe, Ros Mac, Connemara

Co, Galway

Tél: 091 574 139

Recommandé avec justesse par le « guide du routard », ce magnifique B and B est idéalement bien placé pour découvrir le Connemara et les îles d’ Aran

 

 

 

LES RESTAURANTS /PUBS/FISH AND CHIPS…

 

Bon, on vous l’avait déjà dit, au CARPE DIEM, on aime bien se faire notre « tambouille » mais, comme on adore faire travailler les autochtones, on vous a sélectionné quelques bonnes adresses :

« Fisch and chips traditionnal »

Main street

IE CO KERRY KEN MARE

         Propre, sympa et pas cher ce classique de la cuisine rapide anglo-saxonne est à recommander pour les encas du déjeuner avec le traditionnel «  fish and chips » en vedette

 

«  The Fertha »

Bar et Lounge Restaurant

20 Main street.Cahersiveen

Ring of Kerry

Tél : (066)947 2023

         Superbe accueil pour les « motards/ Routards » et nourriture locale abondante et goûteuse, vraiment une très bonne adresse.

         Dégustez le « Irish Stew », viande de bœuf en sauce excellemment préparé par le jeune chef le tout accompagné d’une «  Murphy’s » ou de la traditionnelle « Guinness »

 

“The Harringtons /”

Orchand Lane, Dingle, Co Kerry

Tél : 066 9150 804 / 9152496

         Restaurant et sandwich bar à la décoration très colorée où l’on déguste des plats traditionnels, le rapport qualité/prix est correct, notre « Marco » national a trouvé le service un peu long  m’enfin, comparativement à sa future maison de retraite notre doyen devient exigeant…

 

“The Coachman’s”

Henry street, Kenmare

Co. Kerry, Ireland

Tél : 353 64 41311

E.Info@thecoachmans.com

         Pub sympa avec concerts de musique traditionnelle irlandaise, du très bon niveau  et une excellente ambiance comme en plus on avait pris de la flotte sur la tête toute la journée…on a bien profité

 

“Foleys”

Henry Street Kenmare, Co Kerry

Tél : 064 42162

         Deux grandes salles à manger, un bar géant, une animation avec guitariste local et des produits goûteux, adresse à retenir donc avec des prix raisonnable en plus.

 

« Chez Véronica » :

A l’entrée du bled (c’est cours mais ça doit suffire !)

Allihies dans la  Beara Peninsula

         Bed and breakfast tenu par une artiste locale, sandwichs traditionnels anglo saxons mais de qualité, apple pie maison comme «  à la maison » ! Si vous visitez la Beara Peninsula, et il faut visiter la Beara Peninsula, arrêtez vous absolument.

 

« Richy’bar and bistro »

Wolfertone street, clonakilty

Tél :023/21852

         Spécialités de viandes et poissons agrémentés d’épices mauritanienne, savoureux, goûtez le

 « Pene and chicken with white sauce and pepper with mushrooms », c’est le plaisir des sens assuré.

“Hamilton ‘s bar”

Lenam, Co Galway

         Pleins de plats typiquement irlandais dont le fameux Irish Stew servit en cocotte de terre cuite, un régal.

 

Mannion’s Bar

Marked Street Clifden CO.Galway

Tél: 095 21780

         Restaurant traditionnel au Coeur de la belle localité de Clifden, pôle central du Connemara, produits de qualité et suffisamment copieux pour calmer l’appétit du plus solide des 1/2 de mêlée Irlandais donc n’hésitez pas.

 

« Ryans Bar and Lounge »

Roundstone Co Galway

Tél : 095 35841

         Spécialités de poissons avec notamment de succulentes moules farcies à l’aïoli et du saumon préparé « home made », beau cadre, ambiance sympa par contre, éviter les frites, chips ou pommes allumettes sous peine d’agrémenter votre casque d’éructions nauséabondes  une bonne partie de la journée.

 

 

« Sally and Longs »

Rock bar Co Galway

         Le pub branché de Galway avec « Joe Dunlop », star du Tourist Trophy à l’honneur au même titre que Jagger, Kravis, Turner et autres Kurt Cobain, à découvrir sans attendre.

 

 

LES SPECIALITES :

 

En bons épicuriens que nous sommes, nous avons testés pas mal de mets et boissons nationales où locales, voilà nos appréciations, qui restent bien évidemment très personnelles

 

- IRISH STEW : Ragoût de mouton ou agneau aromatisé avec du thym et persil agrémenté de pommes de terre et oignons mijoté à feu doux, comme à la maison et parfois mieux qu’à la maison à ne rater sous aucun prétexte

 

- FISH AND CHIPS : Classique des classiques de la cuisine anglo-saxonne, différents poissons peuvent être préparés dans une pâte à frire et servis avec des pommes de terres avec plus ou moins de bonheur suivant l’endroit.

 

BREADED SCAMPIS ET CHIPS : Crevettes croquantes préparées dans une pâte à beignet et servies avec une sauce tartare.

 

- CARRIGALINE CHEESE : Et oui, ils ont des fromages les irlandais, celui est un mixage entre de la mimolette hollandaise et notre «  kiri » national avec l’ail et le persil, à découvrir

 

- DUNBARRA : Toujours dans le domaine du «  cheese », essayez  le en cas de chute de tension, il est aromatisé au poivre et avec une bonne Guinness pour l’accompagner c’est pas mal, pas mal….

 

-APPLE PIE : Bon, je sais ça fait cliché anglo saxon, mais honnêtement, pour bien connaître la nourriture anglaise, les Irlandais les battent à pleine couture, n’hésitez pas !

 

CAKE OF TEA : Dessert de qualité, vraiment, raisins de Corinthe, pâte à cake et le tout macéré dans du thé

 

GUINNES, MURPHYS, BEAMISH, HARP…Que de bonnes bières à déguster sans attendre…

 

TULEMORE, BUSHMILL, IRISH...des whiskies à consommer avec moderation si...tu reprend la route ami chevalier sinon...en soirée, ne pas se priver, ils sont fins, puissants et revigorants après les journées de bécanes.

 

    

 

    

 

ON A ADORE :

 

- L’accueil des Irlandais en général et leur sens de la fête

- La décoration des maisons traditionnelles avec leurs façades toutes en couleurs et au fleurissement exceptionnel

- La lande, les bords de mer, les paysages très verdoyants en général

- La nature sauvage, les fleurs multicolores, les animaux en semi liberté (gaffe quand même…)

- Les bières et whiskeys de qualité

- Les sites d’exception comme les colonnes de Buren ou la Beara peninsula

 

 

ON A PAS AIME DU TOUT :

 

- Les trombes d’eau, l’humidité permanente, la drache…

- Les réflecteurs placés sur les routes, véritablement dangereux en cas de pluie

- L’état de ces mêmes routes sur les tronçons secondaires, ceux que nous, motards nous adorons et où sévissent, nids de poules, gravillons et dévers qui surprennent

- L’indication des directions et des lieux à visiter, sans rire, hors des grands axes on se croirait dans une BD de Lucky Luke, il faut régulièrement s’arrêter, à la longue, ça gonfle !